Mon Villeurbanne

" Villeurbanne m’a accueilli il y a plus de 50 ans. C’est ici que j’ai grandi, fait mes études, appris la tolérance, l’ouverture d’esprit, l’audace... J’y ai habité pendant 35 ans, j'y ai créé la plupart de mes entreprises. Quand j'ai un projet à lancer, c'est là, à Villeurbanne que je le fais. Je vais vous présenter ici mon Villeurbanne, celui qui me tient tant à cœur et qui a marqué ma vie. »

 

Bienvenue dans le Villeurbanne de Bruno Bonnell.

Au fil des rues de la ville et des étapes de sa vie, Bruno Bonnell nous invite à flâner et à partager le Villeurbanne qu’il aime avec passion... Un parcours de 50 ans avec un Bruno Bonnell en marche sur les lieux qui ont marqué son histoire personnelle, professionnelle, celle de sa famille et de ses entreprises.



rUE jEAN oTTAVI

Dans les pas d’un grand résistant

Bruno Bonnell revient de temps en temps dans cette rue qui porte le nom du mentor de son engagement politique, Jean Ottavi. Pour le souvenir des moments passés avec ce grand résistant qui a participé à la libération de Villeurbanne ; pour les valeurs transmises par ce patron humaniste et social. 


84 rue du 1er Mars 1943

Une adresse riche en émotions

Bruno Bonnell retrouve le bâtiment qui a vu sa société Infogrames grandir d’étages en étages pour devenir l’un des géants des jeux vidéo. C’est ici qu’il a créé Infonie, premier service internet français. C’est encore là que le goût de l’entreprise s’est propagé à de nombreux autres passionnés qui par la suite ont créé leurs propres sociétés et des centaines d’emplois.


Campus de l'INSA, avenue Albert Einstein

Naissance d’une vocation

C’est sur le campus de l’INSA que Bruno Bonnell a vécu en famille quand il est arrivé d’Algérie à l’âge de 8 ans et qu’il a découvert la passion des sciences. Devenu ingénieur chimiste, il évoque l’importance de donner l’égalité des chances à tous pour que chacun puisse réussir.


79 rue Hippolyte Kahn

Infogrames, quelle histoire !

En créant en 1983 à Villeurbanne l’une des premières start-ups françaises, Bruno Bonnell n’imaginait pas que l’entreprise deviendrait l’un des géants mondiaux du jeu vidéo, atteignant jusqu’à 3500 salariés. Devant l’ancien siège de l’entreprise, Bruno Bonnell évoque sans concession le temps de la réussite d’Infogrames mais aussi le temps des difficultés.


1 rue du Docteur Pierre Fleury Papillon, Villeurbanne

L’avenir de la robotique est là

Bruno Bonnell a transformé l’ancien siège social des chaussures Bally en poste avancé de la robotique française. Ici, deux de ses entreprises font travailler 170 personnes : Awabot, spécialiste de robots de téléprésence et Navya, première société au monde à commercialiser des véhicules sans chauffeur. Deux paris sur l’avenir créateurs d’emplois qui ont donné à la haute technologie de qualité française tout son sens.



0 commentaires

11 avenue Albert Einstein, Villeurbanne

Viva la Robolution !

Bienvenue au siège de Robopolis, entreprise créée par Bruno Bonnell pour lancer le célèbre aspirateur robot Roomba. En 10 ans, Robopolis est devenu le leader de la robotique de service en Europe et a créé une centaine d’emplois d’ingénieurs, techniciens, développeurs… Car Bruno Bonnell en est convaincu, la « Robolution », comme il l’appelle, est génératrice à la fois de progrès et d’emplois, des idées qu’il souhaite porter avec enthousiasme à l’Assemblée nationale.

 


Plaque de l'avenue Albert Einstein, Villeurbanne
Bruno Bonnell, avenue Albert Einstein, Villeurbanne
Locaux de Robopolis, 11 avenue Albert Einstein, Villeurbanne

0 commentaires

9 avenue de la Sainte Famille, Villeurbanne

De la Sainte Famille à la Laïcité

Devant l’église de sa communion et de sa confirmation, Bruno Bonnell évoque la religion, le vivre ensemble et la laïcité. Sur les chemins de son enfance, Bruno Bonnell nous parle de Villeurbanne, cette ville qui plus que toute autre a l’art d’accueillir et de faire cohabiter les religions dans un esprit de tolérance et de respect mutuel.

 


0 commentaires

4 rue des Bienvenus à Villeurbanne

Devinette…

Bruno Bonnell a toujours été joueur, même avant de devenir l’un des grands du jeu vidéo. Et là, ça l’amuse beaucoup… À votre avis, quel était le commerce situé à cette adresse et où BB avait ses habitudes (à l’époque) ? À vous de jouer.

 



1 commentaires

161 Cours Emile Zola, Villeurbanne

Au coeur des débats étudiants


Les combats étudiants de l’époque, la lutte contre la peine de mort, la défense de l’IVG ou encore les nombreux débats sur la sexualité, c’est ici que Bruno Bonnell les a vécus en 1972. Beaucoup de souvenirs à partager devant les grilles du Lycée Pierre Brossolette, sans oublier le gymnase où Bruno Bonnell a pratiqué le hand ball, si populaire à Villeurbanne.

0 commentaires

23 rue Edouard Vaillant, Villeurbanne

Liberté au programme !

Devant la nouvelle adresse de son collège, Bruno Bonnell s’exprime sur quelques mesures éducatives du programme d’Emmanuel Macron, du retour des classes bi-langues à l’autonomie des établissements. Plus de liberté, c’est plus d’efficacité pour adapter concrètement la pédagogie à chaque besoin !


Bruno Bonnell à Villeurbanne en 2017
Plaque et entrée du collège Jean Macé, Villeurbanne

0 commentaires

42 rue de la Filature, Villeurbanne

Bruno Bonnell et ses années collège

Bruno Bonnell revient avec nostalgie sur ses années collège au C.E.S de la Filature comme il s’appelait à l’époque. L’occasion de rendre hommage à la directrice de l’établissement et à ses professeurs, des maths modernes au français / latin… Autant de matières qui ont été fondamentales pour sa vie future.


plaque de rue, de la filature à Villeurbanne
Collège Jean Macé, côté rue de la filature
peinture murale, chat et oiseau, rue de la filature, Villeurbanne

0 commentaires

16 rue Armand, Villeurbanne

Bruno Bonnell retourne à l’école de son enfance...

Nous sommes devant le Groupe Scolaire Croix Luizet. C’est ici que Bruno Bonnell a vécu ses dernières années d’école primaire, aux côtés d’élèves de toutes origines et avec tous la même envie d’avancer ensemble. Aujourd’hui, c’est aussi pour que tout le monde ait les mêmes chances de réussir que Bruno Bonnell a décidé de porter le programme d’Emmanuel Macron à Villeurbanne.


numéro 16
Ecole primaire Croix Luizet, 16 rue Armand, Villeurbanne
Bruno Bonnell, devant son école primaire à Villeurbanne en 2017

0 commentaires

20 avenue Albert Einstein, Villeurbanne

Retour vers le futur à l’INSA

Bruno Bonnell revient sur son arrivée à Villeurbanne en 1966. C’est ici que ses parents, fonctionnaires à Alger, s’installent et participent à la construction d’une école d’ingénieurs unique, l’INSA. Clin d’œil de l’histoire, 42 ans plus tard, c’est pile en face de ce lieu que Robopolis s’installera et deviendra le leader de la robotique de service en Europe. 

 


Bruno Bonnell, devant l'INSA à Villeurbanne en 2017
Bruno Bonnell, devant l'INSA à Villeurbanne en 2017
Panneau INSA, Direction du Patrimoine

0 commentaires