Découvrez l'Assemblée Nationale

Pour comprendre comment fonctionne l'Assemblée Nationale et ce que les députés y font, regardez cette vidéo de présentation officielle.



Première étape de la loi PACTE

En tant que vice président de la commission spéciale pour la loi Pacte (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), je participe aux auditions des experts et professionnels qui ont débuté cette semaine. C'est la première étape du long travail de construction de cette loi qui vise à équilibrer compétitivité économique et justice sociale. 

Cette première phase d'auditions va durer jusque fin juillet, puis le travail législatif continuera en commission, avec mes collègues parlementaires, pour débattre ensemble des points importants et ambitieux que nous souhaitons porter dans cette loi PACTE!


0 commentaires

Premier colloque sur les partenariats économiques et financiers de la Diaspora Africaine

Je suis convaincu que les pays africains et la France qui partagent tant d’Histoire, doivent construire ensemble un futur basé sur la confiance, le partenariat et la collaboration économique.

J’avais accompagné l’hiver dernier le Président de la République lors de son voyage à Ouagadougou où il avait prononcé un discours historique sur les bases de cette nouvelle relation entre la France et l’Afrique.

Aujourd’hui, s’est tenu à l’Assemblée Nationale le premier colloque sur les partenariats économiques et financiers de la Diaspora Africaine sous le haut patronage de ma collègue Madame Sira Sylla Députée de Seine Maritime.

Ce colloque a permis de souligner l’importance de la Diaspora Africaine dans la construction de ces nouveaux rapports entre la France et les pays africains. Elle permet, au delà de l’impact économique, de les distinguer, de les connecter au public français et de solidifier les liaisons commerciales et culturelles. 

Aujourd’hui, un morceau de ce formidable continent était accueilli dans le palais Bourbon.


0 commentaires

QAG sur les conséquences du retrait des USA de l'accord iranien

Lors de la séance des Questions au Gouvernement, cet après midi, je me suis adressé au Secrétaire d'état auprès du Ministre de l'Europe et des Affaires Etrangères Jean-Baptiste Lemoyne sur les conséquences potentiellement dommageables pour nos entreprises françaises du récent retrait unilatéral des Etats Unis d'Amérique de l'accord iranien.


0 commentaires

Intervention au sujet du projet de loi sur la protection des données personnelles


Lire la suite 0 commentaires

Amendement relatif à la loi de programmation miltaire

Pas plus tard que cet après midi, j'étais dans l'hémicycle où avait lieu le débat en séance publique sur la loi de programmation militaire, dans lequel je défendais mon amendement. En tant que député de la majorité présidentielle, je veille, au côté de la Ministre des armées, Mme Florence Parly, à ce que l'innovation ne soit pas marginalisée dans le budget de la Défense.


1 commentaires

Amendement relatif à la protection des données personnelles

Cette nuit, j’étais dans l’hémicycle pour défendre en séance publique mon amendement dans le projet de loi relatif à la protection des données personnelles. Aller plus loin dans ce domaine est aujourd’hui une nécessité.

Télécharger
Amendement Bruno Bonnell sur la protection des données personnelles
Pour lire le texte de l'amendement, il suffit de le télécharger...
20180201_Amdt_D.BBonnell_ProtectionDesDo
Document Adobe Acrobat 3.9 KB

0 commentaires

Projet pour une société de confiance, droit à l'erreur et dons de jours de congés

Ces jours-ci à l'Assemblée Nationale, nous préparons les textes de lois qui seront présentés au 1er trimestre 2018.

Nous avons travaillé sur "le droit à l'erreur" : à savoir, le changement d'attitude de l'administration vis à vis des usagers. Il arrive parfois qu'on fasse des erreurs involontaires dans nos déclarations, dans les documents à remplir pour l'administration... Dorénavant, si on est de bonne foi et qu'on reconnaît ses erreurs, on ne sera pas sanctionné.

C'est une loi très positive, qui est faite pour rétablir la confiance.

Une autre loi qui a été votée cette semaine permet à des personnes de faire don de jours de congés à leurs collègues qui ont besoin de temps pour s'occuper de parents ou enfants malades. Je trouve que c'est une très belle idée et aujourd'hui, c'est devenu une très belle loi.


0 commentaires

Affaires étrangères et groupes d'amitié

C'est dans la commission des affaires étrangères que nous discutons des budgets internationaux et notamment celui de l'Europe. Mais cette semaine, nous avons auditionné M. Le Drian, Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères à propos de la situation en Iran. 

A côté de cette commission, il y a de nombreux groupes d'amitié. Je fais partie du groupe d'amitié franco-ukrainien, dont je suis le vice président. Dans ces groupes nous apprenons à mieux connaître un pays : sa culture, les enjeux locaux...etc. L'Ukraine est en guerre contre la Russie et notre fonction dans ce cas est de maintenir le dialogue. 

Parce que la clé de la paix passe par le dialogue entre les peuples, et c'est notre rôle de le maintenir.


Lire la suite 0 commentaires

Comment vote-t-on les lois ?

C'est un des nombreux sujets évoqués lors de ma rencontre avec les élèves de 3ème de mon ancien Collège (Jean Macé à Villeurbanne). J'en profite donc pour vous donner quelques explications dans cette courte vidéo, car on ne connaît pas toujours toutes les étapes par lesquelles passent une loi avant d'être définitivement votée.


0 commentaires

Le travail d’un député

Beaucoup d’entre vous s’interrogent et d’ailleurs, j’ai reçu beaucoup de questions sur mon activité de député.

Mais généralement, qu’est-ce que font les députés ?

Les députés ont une drôle de vie qu’ils doivent partager entre leur circonscription et leur présence à Paris, parfois obligatoire et parfois facultative.

En circonscription, nous nous rencontrons avec mes collaborateurs qui eux, sont sur le terrain et m’informent. Ensemble, on essaie de trouver des solutions dans les secteurs dans lesquels nous sommes compétents, comme la sécurité et l’emploi.

.../...


Lire la suite 0 commentaires

Rééquilibrer les chances pour l’emploi

A l’Assemblée Nationale ces dernières semaines, nous avons beaucoup parlé de stabilité de l’emploi et de formation.

La clé de l’emploi pérenne, c’est la formation et la difficulté pour les gens exclus, c’est qu’ils n’ont pas de formation.

C’est pourquoi nous mettons l’accent tout d’abord, sur la formation professionnelle pour réinsérer les demandeurs d’emplois : notre objectif est de proposer à ces chômeurs jeunes et moins jeunes (environ 1 million de demandeurs d’emplois) une formation plus adaptée au marché du travail.

Notre deuxième initiative est celle des emplois Francs : c’est une expérimentation que nous mettrons en place dès début 2018. Il s’agit d’inciter les employeurs à recruter des personnes habitant dans les quartiers difficiles. Cette mesure devrait réduire la « discrimination à l’adresse » que l’on constate malheureusement trop fréquemment actuellement. Cette expérimentation qui concerne 200 000 demandeurs d’emplois, sera étendue à d’autre quartiers difficiles si elle se révèle être efficace.


0 commentaires

IA, conséquences économiques et actions du gouvernement

Comment va se construire l’avenir économique du pays ? Quelles sont les conséquences de l’Intelligence Artificielle ? C’est le thème de la conférence à laquelle j’ai participé à l’occasion des JECO (Journées de l’Economie).

La stratégie du gouvernement est très claire : former et reformer les personnes déjà en activité à cette transition numérique. C’est le programme d’investissement qui va être discuté dans les prochaines semaines à l’Assemblée Nationale dans le cadre des nouvelles lois sur la formation professionnelle.

Il faut éviter la fracture numérique en donnant accès au plus grand nombre à de nouvelles technologies qui facilitent leur vie.

L’Intelligence Artificielle inquiète, car on y voit des destructions d’emplois, mais on n’y voit pas assez les nouvelles opportunités d’emplois : beaucoup d’emplois seront accessibles à tous grâce à cette transformation numérique.


0 commentaires

Le PLF, le budget et l'Europe...

Cette semaine à l'Assemblée Nationale, nous avons discuté du PLF (Projet de Loi de Finance 2018), c'est à dire le budget de l'Etat. Ces débats sont très importants car c'est là qu'on traduit en décisions budgétaires étape par étape,  le projet de transformation de l'Etat, qui je vous le rappelle, s'étend sur 5 ans.

Au delà de ce travail législatif, en tant que membre de la Commission des Affaires Etrangères, je participe aux discussions sur le budget de l'Europe et je défends la position de LREM qui est de croire fermement que l'Europe doit être unie et solidaire, dans une économie continentale pour faire face à la Chine, les USA ou l'Inde demain.

 


Lire la suite 0 commentaires

Un nouveau groupe de travail à l’Assemblée Nationale

Cette semaine, un nouveau groupe informel de 46 parlementaires a été créé pour travailler sur les problématiques de l’entrepreneuriat. Après une période où nous avons appris le métier de législateur, nous pouvons maintenant combiner cet apprentissage avec notre expérience, notre historique pour être plus efficaces et trouver des solutions originales et novatrices.

Nous avons déjà proposé après cette première réunion un amendement dans le cadre de la loi de finance, sur la transmission et le rapprochement des entreprises afin de les aider à se développer. La semaine prochaine nous discuterons les lois sur la formation professionnelle et sur le chômage des indépendants et entrepreneurs. Des lois qui verront le jour au début de l’année prochaine, mais qui seront discutées les prochaines semaines.


Lire la suite 0 commentaires

Pourquoi on ne peut pas imaginer la France sans l’Europe…

Etre Européen ne signifie pas renoncer à une souveraineté nationale ou même à notre identité. Les défis économiques de demain qui permettront de développer l’emploi notamment, sont à la taille des continents, donc pour la France, européens. Nous devons  utiliser cette force que représente l’Europe.

C’est pour cela que, même si on se sent Français, voire Breton, Basque, ou Corse et que nous pouvons en être fier, nous devons continuer à soutenir avec détermination le projet européen.

 


Lire la suite 0 commentaires