Rencontre avec une délégation des représentants de la coordination des parents d'élèves des écoles primaires

Hier soir j’ai rencontré à mon bureau de Villeurbanne une délégation des représentants de la coordination des parents d’élèves des écoles primaires. Nous avons échangé sur les problématiques scolaires de la circonscription : disparition des emplois aidés, surcharge administrative des directions d’écoles, assistance aux élèves en situation de handicap, mutualisée ou individuelle, classes de maternelle surchargées... Aucun sujet n’a été esquivé dans un dialogue constructif. J’ai expliqué que je chercherai des solutions en collaboration avec les services municipaux, certaines urgentes et d’autres plus pérennes. Nous avons prévu de nous recontacter rapidement pour des réponses concrètes notamment sur le problème des assistants de vie scolaire pour les élèves en situation de handicap.


0 commentaires

Des nouvelles du Tonkin

Interpellé à de nombreuses reprises par les habitants du quartier du Tonkin pour des problèmes de sécurité, je constate qu'enfin des caméras de vidéo surveillance ont été installées et qu'une opération police a permis d'arrêter des dealers cette semaine.  Les patrouilles de police qui avaient été limitées ces derniers temps en raison de cette opération devraient reprendre de manière régulière. 

Le texte contre les rodéos motorisés qui vient d'être adopté à l'Assemblée Nationale devrait apporter des outils pour les forces de l'ordre et soulager quelque peu les riverains.

Malheureusement j'ai appris la fermeture du bureau de tabac et du magasin Casino, ce qui est très regrettable pour le quartier : j'ai échangé avec la direction de Casino qui peine à recruter une nouvelle équipe pour ce magasin et qui lance un appel aux habitants du quartier : il y a deux postes à pourvoir, c'est le moment de candidater !

J'espère que ces mesures vont permettre aux habitants du Tonkin de passer un bel été.


0 commentaires

Coeur Villeurbanne, qu'est-ce que c'est ?

Face à la suppression de la réserve parlementaire et les difficultés qu'elle a engendrées pour les associations, j'ai lancé Coeur Villeurbanne, une plateforme citoyenne de mise en relation des associations avec des entreprises. L'objectif de cette plateforme est de soutenir des projets d'intérêt général liés à la réduction des inégalités et au mieux vivre ensemble. Les entreprises partenaires de Coeur Villeurbanne s'engagent par leur adhésion à aider les associations sur le territoire de Villeurbanne, au travers de : partage de compétences, mise à disposition de moyens, mécénat d'entreprise financier.

Une première en France, qui témoigne de la volonté d'impliquer chaque membre du corps social dans la construction d'un Villeurbanne apaisé où chacun peut choisir sa vie.

Comment ça marche ?


0 commentaires

Rencontre avec le Dr Lisa Aubrey et les élèves du Collège du Tonkin

Pour l’anniversaire de la loi Taubira de 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité, l’association "Jeunesse Arts Culture et Sport en Liberté" a organisé une rencontre ce lundi entre le Dr Lisa Aubrey, professeure d’université américano-africaine, et les élèves du collège du Tonkin.

Cette rencontre a permis d’échanger sur les questions de racisme et de lutte contre les discriminations au sein des établissements scolaires et au delà.

Bruno Bonnell et le Dr Lisa Aubrey
Bruno Bonnell et le Dr Lisa Aubrey

0 commentaires

Echanges au Secours Catholique de Villeurbanne

Hier après midi, je me suis rendu au secours catholique à Villeurbanne, auprès de migrants et de bénévoles formidables, qui les accompagnent autant qu’ils le peuvent, avec sourire, bonté et abnégation.

Deux heures d’écoute, deux heures d’attention, deux heures de compréhension, deux heures d’humanisme.

Je reviendrai ! Et à l’instar du président Emmanuel Macron, je fais ce que je dis !


0 commentaires

La différence et son côtoiement, demeurent les plus belles sources d'apprentissage #duoday

Dans le cadre de la journée du Duo Day, instituée par Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du premier ministre chargée des personnes handicapées, j’ai pu rencontrer Melda.

Melda est en cinquième, elle étudie à la cité scolaire René Pellet. Non voyante, j’ai eu la chance d’échanger avec cette jeune fille incroyable qui se rêve un jour magistrate, ainsi qu’avec Thierry Gozzi son professeur d'histoire géographie, et Samia Bendali, proviseur de l'établissement.

La cité scolaire René Pellet est un établissement remarquable. Il s'agit de l'un des deux seuls établissements scolaires publics qui accueillent, en France, des élèves en déficience visuelle, avec tous les troubles annexes que cela comporte, et qui offrent un encadrement particulier aux élèves "dys". Ses enseignants sont des professeurs des écoles qui ont reçu une formation spécialisée dans le domaine de la déficience visuelle. Ainsi les élèves non voyants apprennent à se servir rapidement des outils tels que le block-note braille et la Perkins. Tout est fait pour qu'à travers un enseignement commun d'un côté et individualisé de l'autre, chaque élève, puisse suivre une scolarité normale et apprendre l'intégralité du programme scolaire classique comme n'importe quel enfant.

En prime, la différence et son côtoiement, demeurent assurément les plus belles sources d'apprentissage.

Je reviendrai prendre des nouvelles de Melda, mais j'irai aussi rencontrer prochainement ses autres camarades, ainsi que ses formidables et dévoués enseignants. Je tire mon chapeau à la proviseur Mme Samia Bendali pour la détermination dont elle fait preuve dans son noble et beau combat.

Définitivement, Villeurbanne est, plus que jamais, une ville où chacun peut choisir sa vie. 

#DuoDay2018


0 commentaires

Commémoration du Génocide Arménien à Villeurbanne

Hier soir, je me suis rendu rue d'Arménie, à Villeurbanne, pour la commémoration du génocide arménien datant maintenant de plus de 100 ans. Un devoir de recueillement et de mémoire nous incombe à tous, pas seulement en tant que politiques, ni seulement en tant qu'arméniens, mais simplement en tant qu'humains.


0 commentaires

Innauguration du comptoir Emerjean

J'ai participé jeudi dernier à l'inauguration du comptoir Emerjean, une structure inscrite dans le cadre de l'expérimentation "Territoire zéro chômeur de longue durée", mise en place dans une dizaine de territoires sur le plan national, dont la ville de Villeurbanne. Ce projet soutenu par de nombreuses institutions, dont la Région, a pour but à travers cette entreprise d'éradiquer le chômage de longue durée sur le secteur de Saint-Jean. 

Créée en mars 2017 Emerjean emploie actuellement 48 personnes, dont 47 sont issues du quartier. C'est un véritable succès et une initiative qu'il faut souligner. J'en ai d'ailleurs profité pour féliciter M. Paul Bruyelles, directeur du comptoir EmerJean et son équipe.


0 commentaires

Rencontre avec les représentants de la communauté comorienne

Comme promis lors de ma campagne électorale, j'ai rencontré vendredi dernier avec mon collaborateur Jean Eric Sendé, les représentants de la communauté comorienne de la Métropole de Lyon et de Villeurbanne. 

Nous avons échangé sur de nombreux sujets qui les préoccupent et notamment la collaboration avec les autorités politiques locales pour un meilleur vivre ensemble, l'intégration des étudiants et jeunes comoriens de la Métropole de Lyon et aussi la gestion de la question de Mayotte. 

Comme à chaque fois, j'ai dû rappeler que mes attributions sont différentes de celles du maire de Villeurbanne, mais en tant que membre de la commission des affaires étrangères j'ai décidé de rejoindre le groupe d’amitié France Comores à l’Assemblée Nationale.


0 commentaires

Pose de la première pierre du centre islamique de Villeurbanne

Ce matin, en compagnie du maire Jean Paul Bret et de toute l’équipe de la mosquée Errahma, j’ai participé à la pose de la première pierre du Nouveau Centre cultuel et culturel du 15 de la rue Songieu.

Lieu de prière et lieu de vie, il accueillera les fidèles et renseignera aussi ceux qui veulent apprendre et comprendre un islam de dialogue et de mieux vivre ensemble.

Une belle réalisation de 1500 m2 pour ce groupe qui dès les années 70 à la bascule aux Charpennes, avait établi le premier lieu de prière pour les émigrés musulmans Villeurbannais.


0 commentaires

Journée nationale du souvenir du cessez-le-feu en Algérie

La journée nationale du souvenir du cessez-le-feu en Algérie a eu lieu ce lundi 19 mars, en mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie, des combats du Maroc et de Tunisie.

Je me suis rendu ce soir, square du 19 mars à Villeurbanne, à cette cérémonie pour rendre hommage aux villeurbannais disparus en Afrique du Nord entre 1952 et 1962.

Après le dépôt d'une gerbe, j'ai salué les porte-drapeaux et échangé avec les personnes présentes. 

Le travail de mémoire est nécessaire et il est de notre devoir de transmettre cette part d'histoire à tous nos concitoyens jeunes et moins jeunes, pour que la paix, la solidarité et la tolérance s'érigent en ambition commune.


0 commentaires

Le parlement des enfants à l'école Jules Ferry de La Perralière

Vendredi après-midi je me suis rendu avec mes collaborateurs à l’école Jules Ferry, dans le quartier de la Pérralière pour un échange avec les élèves de Madame Céline Schwertfeger, dans le cadre du parlement des enfants.

Il s'agit d'une opération organisée par l’Assemblée nationale avec le ministère de l’Éducation nationale, l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et la Mission laïque française (MLF).

L'objectif du parlement des enfants est d’offrir aux écoliers scolarisés en CM2 une leçon d’éducation civique en leur proposant de découvrir la fonction de législateur. Ils sont, à cet effet, invités à rédiger, sous la conduite de leurs enseignants, une proposition de loi, au terme d’une discussion qui doit leur apprendre ce qu’est le débat démocratique.

Après un accueil chaleureux et quelques échanges avec la directrice de cette école de 320 écoliers, nous avons rencontré les élèves et la maîtresse de cette classe de CM2 qui a été sélectionnée pour rédiger une proposition de loi en relation avec le thème de l’année qui est la protection de la biodiversité. 

L'érosion de la biodiversité sur terre et dans les océans est aujourd'hui au cœur de toutes les préoccupations. L'examen de ce thème devrait permettre aux enseignants de sensibiliser les élèves sur l'importance d'un écosystème varié pour l'Homme, mais aussi de ses responsabilités, en abordant les causes de cette érosion et la recherche de bonnes pratiques visant au rétablissement d'une relation harmonieuse avec son environnement.

 

Cette séance avec les enfants avait pour but de présenter le rôle du député, mais surtout le mécanisme de la fabrication des lois.

 

La rencontre s'est terminée avec une séance de questions de la part des enfants qui étaient très curieux de savoir pourquoi j'ai choisi d'être député...


0 commentaires

Rencontres et échanges aux Gratte-ciel

Ce matin, accompagné de ma suppléante Chafia Tifra et de mon collaborateur Jean-Eric Sendé, j’ai été à la rencontre des citoyens dans le quartier des gratte-ciel. Le froid glacial était compensé par la chaleur des discussions dont certaines passionnées sur les futures dispositions de la loi asile et immigration ou la réforme de la Sncf.

Même si nous ne partageons pas toujours les mêmes points de vue, le dialogue reste l’élément essentiel de la démocratie.


0 commentaires

Cérémonie des voeux du collectif AFRICA 50

Hier soir, à l’hôtel Mercure de Charpennes, j’étais l’invité du Collectif AFRICA 50 dans le cadre de leur cérémonie des vœux, avec mon collaborateur Jean Eric Sendé.

Après le discours d’accueil du coordinateur Christophe Amany,  j’ai pris la parole pour rappeler notamment la vision du Président Emmanuel Macron sur les partenariats gagnant/gagnant entre l’Europe et l’Afrique, et la mise en place imminente sur la circonscription de ma plateforme «Coeur Villeurbanne». J’ai pu m’exprimer sur le projet de loi «immigration» du ministre de l’intérieur Gérard Collomb, en parlant précisément du squat de Villeurbanne où vivent près de 160 migrants, dont la majorité est originaire d’Afrique subsaharienne. 

Les discours des voeux se sont achevés par l’allocution de Brigitte Jannot, conseillère déléguée à la vie associative de la Métropole du Grand Lyon, qui représentait David Kimelfeld.


0 commentaires

Visite de l'école Albert Camus

Une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron était de réduire les classes de CP à 12 élèves dans les territoires en difficulté.

J’ai visité le 22 janvier dernier, avec mon collaborateur Jean Eric Sendé, l’école Albert Camus dans la circonscription pédagogique de Villeurbanne 1 en présence de Madame Cagna-Fernandez inspectrice de Villeurbanne 1, de Madame Meynard directrice de l’école Albert Camus et des huit professeurs des écoles des CP.

Les retours sont unanimes, un CP à 12 optimise l’apprentissage. Nous avons noté la volonté et la convivialité de cette équipe pédagogique soudée d’Albert Camus, désireuse de faire avancer les choses.


0 commentaires