La différence et son côtoiement, demeurent les plus belles sources d'apprentissage #duoday

Dans le cadre de la journée du Duo Day, instituée par Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du premier ministre chargée des personnes handicapées, j’ai pu rencontrer Melda.

Melda est en cinquième, elle étudie à la cité scolaire René Pellet. Non voyante, j’ai eu la chance d’échanger avec cette jeune fille incroyable qui se rêve un jour magistrate, ainsi qu’avec Thierry Gozzi son professeur d'histoire géographie, et Samia Bendali, proviseur de l'établissement.

La cité scolaire René Pellet est un établissement remarquable. Il s'agit de l'un des deux seuls établissements scolaires publics qui accueillent, en France, des élèves en déficience visuelle, avec tous les troubles annexes que cela comporte, et qui offrent un encadrement particulier aux élèves "dys". Ses enseignants sont des professeurs des écoles qui ont reçu une formation spécialisée dans le domaine de la déficience visuelle. Ainsi les élèves non voyants apprennent à se servir rapidement des outils tels que le block-note braille et la Perkins. Tout est fait pour qu'à travers un enseignement commun d'un côté et individualisé de l'autre, chaque élève, puisse suivre une scolarité normale et apprendre l'intégralité du programme scolaire classique comme n'importe quel enfant.

En prime, la différence et son côtoiement, demeurent assurément les plus belles sources d'apprentissage.

Je reviendrai prendre des nouvelles de Melda, mais j'irai aussi rencontrer prochainement ses autres camarades, ainsi que ses formidables et dévoués enseignants. Je tire mon chapeau à la proviseur Mme Samia Bendali pour la détermination dont elle fait preuve dans son noble et beau combat.

Définitivement, Villeurbanne est, plus que jamais, une ville où chacun peut choisir sa vie. 

#DuoDay2018


Écrire commentaire

Commentaires: 0