6359 personnes reposent ici à Villeurbanne. Elles se sont battues et sacrifiées pour un idéal de liberté, notre liberté.

Rappelez-vous que même si les couleurs de peau sont différentes, sous la terre, tous les os sont blancs et sur les champs de mort, tous les sangs sont rouges.

 

J’invite les villeurbannais, parents et grands-parents à venir de temps en temps ici , dans cette nécropole militaire, montrer à leurs enfants l’étendue de tous ces sacrifices qui ont été faits pour que leur pays soit en paix.

En ce jour du 11 novembre, nous célébrons un Armistice, un moment très important de l’histoire de France : une victoire difficile avec des millions de morts et de blessés.

On oublie trop souvent, c’est pourquoi il faut le rappeler, que si nous vivons aujourd’hui dans un monde de paix, c’est parce que beaucoup de gens se sont battus et se sont sacrifiés.

Rappelons-nous d’eux pour ce qu’ils nous ont légué : la paix. Mais rappelons-nous aussi d’eux quand on parle de migrants. Gardons-nous de tout mélanger :  parmi ceux-là certains  fuient les guerres et nous qui avons la chance de vivre dans un monde de paix, avons le devoir de les accueillir.


Écrire commentaire

Commentaires : 0