RENCONTRE AU TONKIN

Ce matin, au Centre commercial des Samouraïs du Tonkin, j'ai rencontré les habitants et commerçants de ce quartier pour parler de leur quotidien, des problèmes d'incivilité et de sécurité qu'ils rencontrent et essayer de trouver des solutions pour mieux vivre ensemble dans ce quartier.

Parmi les habitants rencontrés, certains vivent là depuis 20 à 40 ans et s'inquiètent de voir leur quartier, qu'ils vivaient comme un petit paradis il y a encore 10 ans, se dégrader depuis quelques années et prendre une image qui n'en reflète pas l'ambiance. Ils évoquent désormais les problèmes de trafic de drogue, de voitures brûlées, de vols dans les caves des immeubles, de jeunes faisant des acrobaties en scooter dans les espaces piétons, favorisant le sentiment d'insécurité. La givebox, boite d'échanges gracieux, mise en place cet été, a été récemment brûlée.

Le centre commercial qui était comme un petit village où l'on trouvait de tout, est déserté depuis qu'il n'y a plus de bureau de poste, ni de distributeur de billets.

Ils sont inquiets mais résolus à trouver des solutions.

Face à tous ces problèmes qui les préoccupent a juste titre, nous avons discuté pour ouvrir un certain nombre de pistes pour améliorer le quotidien. 

 

Bien que le rôle d'un député ne doit pas être confondu avec les responsabilités municipales, celui-ci peut contribuer à améliorer la situation par l'écoute, le dialogue et en intervenant à différents niveaux : auprès de la mairie pour soutenir les idées proposées par des habitants responsables ( concernant par exemple  l'accès à un distributeur de billets ), auprès des ministères ( Intérieur, Santé, Education,..) pour envisager plus de moyens sur le quartier, auprès des bailleurs pour voir comment on peut redynamiser le centre commercial notamment avec l'arrivée de nouveaux projets immobiliers...

J'ai déjà pris rendez-vous avec Monsieur le Maire pour reporter et discuter de différentes pistes que nous pouvons ouvrir ensemble. J'ai également à mon agenda des rendez-vous avec les services de police.

 

Je suis persuadé que c'est en associant toutes les volontés, publiques et privées, collectives et individuelles, que nous réussirons la transformation du quartier. 

J'irai dans les prochaines semaines, comme je m'y étais engagé pendant la campagne à la rencontre de tous les quartiers de notre ville dans le même esprit d'écoute et de collaboration. 

 

 

Ma prochaine visite sera pour le quartier Saint-Jean.

Écrire commentaire

Commentaires : 0